La Cité des Métiers et des Arts> La réhabilitation du Musée
La réhabilitation du Musée

C’est à partir des années 1950 que le compagnonnage en Limousin prend forme. En 1953 des statuts de la FCMB sont déposés en préfecture de Limoges afin de créer un centre d’accueil pour l’itinérance des jeunes compagnons, comme nouvelle ville étape du Tour de France. Ce n’est qu’après une dizaine d’années d’itinérance dans divers locaux en location dans le cité Limousine que les compagnons de cette époque font l’acquisition d’un bâtiment rue de l’Ecole de médecine en 1965 pour l’aménager en foyer logement, salles de cours, et ayant pour capacité 35 lits.

En 1974, la Fédération de Limoges s’organise pour dispenser des formations continues de jours, suite à la Loi de juillet 1971. Cette nouvelle activité nous amène à faire l’acquisition d’un bâtiment au n°11 de la même rue qui nous était proposé à la vente. Cela nous permettait de disposer d’ateliers au rez-de-chaussée et d’une salle de cours à l’étage.

Ces deux immeubles très proches l’un de l’autre se complétaient bien et ils nous permirent de mener à bien nos stages de formation continue. Les demandes de stages allant croissant, nous nous trouvâmes rapidement dans l’impossibilité de faire face à nos prétentions.

Nos recherches reprirent car nous ne pouvions rien faire sans locaux mieux adaptés et nos moyens financiers étaient déjà engagés dans des emprunts pour l’acquisition des deux bâtiments au n°6 et 11 de l’Ecole de médecine. C’est à ce moment que nous présentons nos besoins en locaux à la municipalité de Limoges, un accord est passé en 1977 pour un bâtiment rue Porte Panet pour 2 ans, pour assurer l’hébergement de jeunes compagnons. En 1979, après négociation avec la municipalité de Limoges, un bail de 99 ans nous est accordé pour les bâtiments du 5 – 7 – 9 rue de la Règle et 36 rue Porte Panet pour le transfert des bâtiments rue de l’Ecole de médecine devenus trop exigus.

La formation en pleine expansion, de nouveaux besoins se font jour en superficie d’ateliers ; pour résoudre cette situation, la ville de Limoges nous met à disposition les anciens garages Peugeot situés rue du Maupas de 1980 à 1988, cela en attente d’une acquisition que nous réaliserons en 1987 par l’achat des ateliers actuels, Route du Palais. Cette nouvelle surface permet le regroupement de nos diverses activités de formation continue.

En 1997, un nouveau bail est signé avec la ville de Limoges pour un bâtiment situé dans les jardins botaniques de l’évêché pour y aménager la Cité des Métiers et des Arts « CMA », centre d’exposition des œuvres compagnonniques et des Meilleurs Ouvriers de France, ayant pour fonction la valorisation des métiers de la main et la découverte des professions pour l’orientation des jeunes. Les compagnons ont eu à leur charge la restauration du bâtiment qui a ouvert ses portes en 1999.



Mentions légales